Big Ups – Eighteen Hours Of Static (2014)

Il y a comme un vent d’effervescence  dans l’indie rock de la Côte Est ces derniers temps. À quelques encablures de la bouillante Philadelphie, que l’on vante très souvent par ici, la Grosse Pomme ne s’en laisse pas vraiment compter. Témoins dans des sensibilités différentes les excellents PORCHES., Frankie Cosmos, LVL UP, Swearin’ ou Flagland qui sévissent actuellement. Potes justement de ces lo-fi punk garageux de Flagland avec qui ils ont partagés un split 7” en 2013, Big Ups propose de son côté une formule un peu plus musclée.

Le quatuor y va ainsi de beuglements hardcore alternés avec des lignes de cordes posées dans un élément des plus simples, de déflagrations sonores en passages parlés puis scandés… tout un univers qui nous place non loin des géniaux Double Dagger. Ceci vrombit d’évidence sur “Justice”, “Wool” ou encore “Goes Black”, quand “Atheist Self-Help” offre lui un punk rock plus classique. Et si la fin d’opus s’avère un peu plus poussive, le plaisir de profiter d’un très bon représentant de cette vivace scène new yorkaise n’est pas gâché.

Bandcamp

DL