Brendan Benson – What Kind Of World (2012)

Après un petit coup de mou avec le poussif My Old, Familiar Friend (2009), revoilà notre chantre de la power pop en plutôt bonne forme. What Kind Of World, le cinquième album de Brendan Benson, prouve que le pote de Jack White non seulement se porte mieux sans lui (The Raconteurs restent une des plus belles désillusions de ces dix dernières années), mais aussi que l’on peut se bâtir une discographie plus que décente en y allant d’une patte agile pour agiter un genre jalonné.

Ce nouvel opus n’atteint certes pas l’excellence du quasi-culte One Mississippi (1996) ou de l’impeccable Lapalco (2002), mais n’a certainement rien à envier à The Alternative to Love (2005), très bon aussi de toute façon. Le single-ballade Bad For Me et son lead piano font le boulot, quand les enjoués et rythmés Happy Most Of The Time et Here In The Deadlights, dans la veine typique du songwriter, émergent parmi les faits saillants de son nouveau monde. Tant que ce dernier aura cet air-là, ce sera toujours un plaisir de s’y promener.

Bandcamp

DL