Family Cat – Dealing With Depression (2012)

C’est au cœur de l’été que les prometteurs Family Cat ont fini par dévoiler leur premier album, après un excellent EP fin 2011 (Don’t Let This Be You) et un apéro à ce Dealing With Depression en juin (He Looks Like A Fucking Vampire From Buffy). Comme pressenti en sifflant ce dernier, les quatre de Richmond s’affranchissent déjà un peu de leurs premiers pas pour complexifier et enrichir des morceaux qui, s’ils perdent un soupçon d’évidence, gagnent en épaisseur.

Toujours dans cette veine d’un punk rock mélodique futé, souvent beuglé, parfois plus apaisé, Family Cat sait sortir de sa confortable litière et batifoler dans des jardins pas si communs. Il n’y a qu’à écouter la belle variété des six premières minutes de Dealing With Depression pour s’en convaincre. Puis se laisser emballer par l’impeccable Loosey Goosey ou les couplets de Big Black (Songs About Fucking) et leur basse infernale. Un LP qui, finalement, tient plus de l’antidépresseur qu’autre chose.

Bandcamp

DL

Attention, le son est assez calamiteux, mais je n’ai trouvé que ça comme vidéo sur le Net :

Family Cat – He Looks Like a Fucking Vampire From Buffy (2012)

Les chatoyants Family Cat de Richmond balancent sur leur Bandcamp, en guise d’apéro de leur premier album à venir (Dealing With Depression), deux croquettes qui risquent de faire couler quelques centilitres de salive en attendant cette galette plus consistante. A la différence de la plupart des cinq titres plutôt speed et concis de Don’t Let This Be You, l’excellente démo initiale, Loosey Goosey et Mighty Morphine/Google lèvent un peu le pied et s’étirent jusqu’aux 3,30 mn.

Et en profitent pour proposer des compositions plus étoffées (ces deux univers déployés sur Mighty Morphine/Google), plus audacieuses (avec par exemple, manifestement, un vrai travail sur les chœurs) et certainement plus pop (ces mid-tempo somme toute véhéments). Cela tout en gardant la patte Family Cat, dignes représentants d’un punk rock mélodique racé, tel qu’on aimerait voir des Lagwagon encore en pratiquer. Quand on sait que le son de ces deux morceaux n’a pas encore été bossé, les promesses de Dealing With Depression appellent plutôt une heureuse excitation.

Bandcamp

DL

Family Cat – Don’t Let This Be You (2011)

C’est toujours un petit bonheur de tomber sur un objet comme celui-ci, surtout lorsqu’il s’agit de la première démo d’un groupe qui du coup toque sérieusement à la porte de notre attention future. Derrière la pochette particulièrement amusante de Don’t Let This Be You se cache une volée de cinq titres de punk rock ardents et accrocheurs venus tout droit de Virginie.

Le chant alterne parties gueulées et passages un peu plus sereins, quand à côté ça dépote sec sans jamais se départir d’un indéniable sens de la mélodie. Le concis Mirror résume par exemple bien l’affaire. En tout cas, pas qu’on aime les chats, mais ce Family Cat mérite bien l’adoption.

Bandcamp

DL