Father John Misty – Fear Fun (2012)

Deux fois, trois fois, quatre fois même. Consciencieusement, on a réécouté en entier l’album de Father John Misty. Pour être sûr. Et maintenant on peut bien s’en convaincre : sur Fear Fun, c’est Hollywood Forever Cemetery Sings et le désert californien. La sentence est certainement sévère mais on ne trouve rien de foncièrement affriolant sur la production initiale tendance pop folk psyché hippie du tout nouveau ex-Fleet Foxes. En fait on est souvent chatouillé par une première mesure, un premier couplet (This is Sally Hatchet aurait pu très bien s’en sortir)… mais on finit toujours par un peu s’emmerder.

Ce qui pourrait d’ailleurs tout à fait être le cas sur l’indubitable single Hollywood Forever Cemetery Sings, escorté de son clip un peu arraché. Mais cette batterie lourde, cette gratte crade, ce riff et cette mélodie simples finissent par enivrer d’une mélancolie paradoxalement peu morbide. C’est presque avec un sourire en coin qu’on est entrainé auprès du type pour l’aider à creuser sa tombe (“Someone’s got to help me dig“…). Et du coup on aurait vraiment aimé l’accompagner piocher quelques autres séduisantes sépultures.

Site

DL