Tigers Jaw – Tigers Jaw (2008/2010)

Surtout ne pas se fier à cet immonde visuel de la réédition du premier opus de Tigers Jaw, présentant manifestement une célèbre spécialité culinaire italienne mais dont les allures évoquent plus sûrement un massif renard posé par une pauvre âme aux boyaux malmenés. Le contenu est heureusement beaucoup plus appétissant. Dix très bons titres d’indie punk aux penchants emo, portés par la voix si caractéristique du chanteur Adam McIlwee et ses tendances chevrotantes.

Ça commence fort avec l’implacable intro boostée de The Sun, le morceau se calmant ensuite pour irradier plus tranquillement. On est d’ailleurs le plus souvent dans du mid-tempo percutant, habillé par un clavier qui sait ne pas gêner sans se cacher. Parfois une guitare acoustique se fraye un heureux chemin (Plane Vs. Tank Vs. Submarine, Never Saw It Coming). En fait, tout fait mouche dans une certaine diversité, ce que n’avait pas été capable de reproduire l’effort suivant Two Worlds (2010), naviguant dans une homogénéité plus ordinaire. Cette part initiale, en revanche, on s’en ressert à l’envi.

Bandcamp

DL