Modern Baseball – You’re Gonna Miss It All (2014)

La seconde base était attendue comme la confirmation du vrai potentiel entrevu avec Sports, lancé en 2012. Mission très largement réussie: Modern Baseball ne fait pas flancher sa batte sur You’re Gonna Miss It All et va même plus loin en faisant de ce deuxième album un petit bijou de pop punk. Morceaux plus aboutis, style et personnalité plus affirmés, production plus élaborée: tous les ingrédients de la réussite ont ici été réunis par nos petits gars bien doués de Philadelphie.

L’excellent “Fine, Great” qui ouvre l’opus résume bien l’étendue de la palette déployée: petites guitares folky, grains de voix typés, évidences mélodiques, basculements sur des enlevées rythmées, foisonnement des atmosphères… Toute une richesse qui rend ce disque indécrottable au fil des écoutes. Même l’audace de s’essayer à une sorte de country punk sur “Going To Bed Now” paye puisqu’il s’agit peut-être du meilleur titre d’une collection où “Two Good Things” fait apprécier sa saveur d’Idlewild et “Your Graduation” son envergure de single. Modern Baseball, de la balle.

Bandcamp

DL

Modern Baseball – Sports (2012)

On va finir par se répéter, mais il ne se passe quasiment pas une semaine sans que Philadelphie dévoile un nouveau groupe qui accroche les esgourdes. Avec Sports, Modern Baseball propose un premier album bien frais et attachant, balayant un agréable spectre indie, du folk au punk, et mené d’une voix délicatement nasillarde qui n’est pas sans évoquer aux entournures The Lonely Forest.

Rayon références (de choix), on pense pêle-mêle aux Weakerthans, Tokyo Police Club ou même parfois Andrew Jackson Jihad. Une certaine diversité ne nuisant pourtant pas à la belle homogénéité du LP, qui délivre ainsi de très solides coups de batte, tels les excellents Tears Over Beers ou See Ya, Sucker. La base est là, le home run n’est pas loin, vivement la seconde manche.

Bandcamp

DL