Titanic Sinclair – Thick Jello (2012)

Sorte de dandy indie installé à Los Angeles, Titanic Sinclair a décidé avec ce premier album de lâcher momentanément Mars Argo, sa blondinette de copine qui est aussi le nom du duo au sein duquel il officie avec elle. Grand bien lui en a pris tant Thick Jello propose une assez imparable collection de pop songs, à l’impact d’emblée plus remarquable que la production du couple en groupe (pourtant pas toujours désagréable d’ailleurs).

Le songwriter alterne ici ballades raffinées (Blank Check, Weightless Egos), petits instrumentaux doux-amers et entêtants (The Medicine Man, 732), semi-hymnes power pop à l’arrière-goût de Weezer (Limousine Machine, Catch Me If You Can) et bondissement un peu plus rock (Into the Flames). On entend même le Beck de Mutations dans Anything At All ou les voisins d’Earlimart sur Throw Your Thoughts Away. Largement de quoi pouvoir affirmer que ce Titanic ne laisse pas de glace.

Bandcamp

DL