Michael Jordan Touchdown Pass – Cash, Money, Etc. (2006)

Un “splendid” s’échappe de la fin du morceau Distress and Monotony, scellant la catégorique évidence de ce qui vient de se passer. On ne pourrait pas mieux dire. Comme touchée par la grâce, la mélancolie délicieusement enjouée de cette chanson a frappé au cœur et demande qu’on y revienne. Sorti de nulle part si ce n’est de son Vermont originel, son auteur est un gamin de 16 ans qui a enregistré ça tout seul à l’arrache dans sa piaule.

On est beaucoup dans la candeur accorte et adolescente du génial Grandpaw Would de Ben Lee, tandis que Neutral Milk Hotel peut parfois venir à l’esprit. Hormis l’horrible potacherie finale, ce Cash, Money, Etc. en guise de balbutiements de Michael Jordan Touchdown Pass est marquant et touchant. Si tout n’est pas à la hauteur du merveilleux Distress and Monotony, on reste quand même épaté. Et tout de suite, imaginer Jordan en quarterback n’est plus si aberrant.

Bandcamp

DL

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *